invisible
publicité
invisible
invisible invisible
L'actualité santé
 
(mise à jour le 01/08/2012) 
 
Actu Congrès
Lyon 2013 : Congrès national des pharmaciens
 
Toute l'info
négociations rémunération
Flash info
Economie de l'officine
Nouvelle convention
Exercice professionnel
Débats
Zoom sur
Dossier Leclerc
 
Conseil
Gestion officine
Stratégies marketing
Fiscalité
santé publique
Formation diabète
Démarche qualité
Mémo comptoir
Ordonnances commentées
Le plus nutrition
Education thérapeutique
 
Découverte
Portraits de pharmaciens
Côté groupements
Technologie
Culture santé
Psycho Sexo
Congrès pharma
Services officines



DES SUGGESTIONS ?
Si vous avez des suggestions ou des remarques pour améliorer notre site, écrivez nous

UNE QUESTION ?
Hotline
ou bien par e-mail :
contact@pratispharma.com

LES ARCHIVES
Virus Ebola : où en sommes-nous ?

Rougeole en France : les dernières données de l'INVS

Dominique Martin succède à Dominique Maraninchi à la tête de l'ANSM

Délivrance des médicaments : le syndicat de médecins MG France réagit

Attente aux urgences : moins de 2 heures pour la moitié des patients

Consultez toutes les archives

Génériques : l’Académie de Médecine déplore des considérations économiques
02/07/2012

Génériques : l’Académie de Médecine déplore des considérations économiques   news actualité

Plus de 4 mois après avoir balancé le pavé dans la mare des génériques avec son rapport, l’Académie de médecine fait le point sur les nombreuses réactions qu’il a suscitées et se défend de toutes accusations sur une quelconque volonté de nuire à l’essor de ces médicaments.

L’Académie a tenu à préciser dans son rapport les conditions pratiques d’utilisation des génériques sans prétendre, en aucun cas revenir sur la pertinence de leur utilisation, qui ne saurait être remise en cause. Elle rappelle ainsi « que ce rapport n'a jamais eu pour objectif de freiner le développement des médicaments génériques en France ; bien au contraire, il y est recommandé en premier lieu de « promouvoir par une pédagogie appropriée, s’adressant aux patients comme aux médecins et aux pharmaciens, la prescription et la délivrance des médicaments génériques ».

Dans un communiqué, elle déplore malgré tout qu’au prétexte de l’accroissement souhaitable de l’utilisation des génériques au titre de la maîtrise des dépenses publiques, des considérations d’ordre économique puissent risquer de l'emporter sur l’intérêt du patient .

Quant au droit des médecins à la « non substitution », exprimé par la mention NS portée sur l’ordonnance, l’Académie rappelle que la CNAM a dû rectifier officiellement le chiffre de 22 % avancé par le GEMME, l'Association « Générique même médicament, en s'étonnant même que le taux réel de 4 % de « NS » se soit révélé inférieur aux prévisions...

« Toute demande de « non substitution » médicalement justifiée doit donc être obligatoirement respectée par le pharmacien. Son maintien est indispensable à une médecine de qualité, personnalisée, tenant compte des paticularités de chaque patient et des éventuelles situations à risques. L’Académie rejoint sur ce point la position du Conseil national de l’ordre des médecins. »


Source : Communiqué de presse – Académie Nationale de Médecine « GÉNÉRIQUES : Une mise au point parait nécessaire » 30/06/2012



« l'academie de medecine et l'ordre des médecins nous définissent encore une fois notre mode de fonctionnement"toute demande de non substitution doit etre OBLIGATOIREMENT respectée par le pharmacien" qu'en est il de la loi et dela mention non substituable justifiée en toute lettre sur chaque ligne et non le NS de base »
« Personnellement je ne respecte que la mention manuscrite "non substituable" ! C'est la seule valable !
Tous les NS, et les "non substituables" non manuscrits sont systématiquement rejetés ... et ça limite la "casse" croyez-moi, c'est une des conditions pour arriver à mon taux de 95% ! »


ET AUSSI


20/08/2014 - Ebola : une épidémie sans précédent
19/08/2014 - Amiante : une réglementation inefficace
14/08/2014 - Remboursement intégral de la prothèse épirétinienne Argus II
13/08/2014 - Chikungunya : les derniers chiffres de l'Invs
12/08/2014 - Médiator : l'Etat reconnu responsable par la justice
11/08/2014 - Vente de médicaments en supermarchés : le CNGPO réagit
11/08/2014 - La feuille de route 2014-2017 de la CNAM
08/08/2014 - Projet de réforme de Bercy : l'indignation de l'UNPS
07/08/2014 - Evolution des indicateurs saisonniers
06/08/2014 - L'appel de l' USPO pour une action commune face au projet d'Arnau
05/08/2014 - Dominique Martin succède à Dominique Maraninchi à la tête de l'AN
05/08/2014 - Rougeole en France : les dernières données de l'INVS
05/08/2014 - Virus Ebola : où en sommes-nous ?
04/08/2014 - Délivrance des médicaments : le syndicat de médecins MG France ré
01/08/2014 - Attente aux urgences : moins de 2 heures pour la moitié des patie

invisible Un site PPDL Publishing Network Mentions légales - Annonceurs - Qui sommes nous ? - Congrès médicaux - Emploi infirmier - Télémedecine - Nous contacter -
Copyright 2012 Groupe PPDL Santé EUROPE - Tous droits réservés
invisible
invisible
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Retrouvez tous les services 100% Pharmacien sur PratisPharma.com

  invisible
invisible invisible invisible invisible invisible