invisible
publicité
invisible
invisible invisible
La 1ère chaîne TV des pharmaciens
 
(mise à jour le 29/07/2014) 
 
Actu Congrès
Lyon 2013 : Congrès national des pharmaciens
 
Toute l'info
négociations rémunération
Flash info
Economie de l'officine
Nouvelle convention
Exercice professionnel
Débats
Zoom sur
Dossier Leclerc
 
Conseil
Gestion officine
Stratégies marketing
Fiscalité
santé publique
Formation diabète
Démarche qualité
Mémo comptoir
Ordonnances commentées
Le plus nutrition
Education thérapeutique
 
Découverte
Portraits de pharmaciens
Côté groupements
Technologie
Culture santé
Psycho Sexo
Congrès pharma
Services officines



CATALOGUE FIDELITE

PARRAINAGE
UNE QUESTION ?
Hotline
ou bien par e-mail :
contact@pratispharma.com

« Allez dans les médias ,insistez sur tout ce que l'on fait de gratuit ,affichons en la liste dans nos officines comme le font les banques .
Exigeons l'inscription des pharmaciens Leclerc à l'ordre et apres contrôle qu'il y en ai un durant toutes les heures d'ouverture
si le prix a augmenté c'est du à la tva parlez en dans les journaux
Nous étions les derniers à soulager vraiment la population fragile ou âgée apres nous ce sera les psy .
Dommage on avait un beau métier et on a jamais recherché le profit contrairement à ce qui se prépare car on connait trop bien nos patients clients ,on vit avec eux »
« Et si on arrêtait le tiers-payant ??
Aron
Aronmachat@voila.fr »
« Nous savons que le déficit grandissant est géré par des professionnels que l'on sait compétents l'on peut considérer qu'ils en ont le monopole... Il ne me souvient pas qu'il ait été question de leur rappeler leur responsabilité dans ce qui greve assez lourdement et pour longtemps le pouvoir d'achat de nos concitoyens. »
« Monsieur Gaertner peut nous expliquer comment on va contrer Leclerc en augmentant le prix du paracétamol les 2 prochaines années? Encore merci à la FSPF! »
« Merci qui? merci Gaertner et ses acolytes, mais c'était peu être voulu (contre quelques bonnes places) il construit quoi au juste Gaertner? évinçons le tout de suite et défendons nous nous même avec les syndicats autres que la FSPF qui ne tiens le discours de la langue de bois »
« Une pharmacie moyenne compte 5 salariés et réalise un ca de l'ordre de 1 500 000 €, soit 1 salarié par tranches de 300 000 €. Un supermarché moyen réalise un CA de 15 000 000 € et emploie 38 personnes (INSEE),

Soit 1 salarié par tranche de 395 000 €. Sur cette base, si la grande distribution prend 5% du CA des officines, la France perdra 1300 emplois. Si c'est 10 %, 2600 emplois... Les emplois perdus en officine seront remplacés par moins d'emplois dans la grande distribution et qui plus est, moins bien payés.

Où les Français vont-ils gagner en pouvoir d'achat ?
D'autant plus quand la dépense moyenne par habitant est de 3 € par mois ?
Où les Français vont-ils gagner en sécurité sanitaire ?
M. Montebourg souhaite-t-il mettre en péril la Santé Publique pour ne rien faire gagner en échange à la France ?
Souhaite-t-il faire importer par la GMS des médicaments made in China afin d'améliorer les marges de MEL ?

On marche sur la tête. Quelqu'un a-t-il ses entrées au ministère? C'est URGENT.

A ceux qui critiquent les actions des syndicats : si vous avez des idées meilleures que celles qui sont actuellement mises en avant, adhérez à un syndicat et surtout, venez partager vos idées lors des réunions. Chez nous : une réunion par mois, de 20h00 à pas d'heure et bénévole (+ les réunions paritaires + l'ARS + CODAMUPS +...).
Alors vous êtes les bienvenus. »
« 1) Non, ce ne sont pas 1300 emplois qui sont en jeu, car une pharmacie endettée qui perd 15% de son CA met la clé sous la porte, point! Donc il y a plus facilement 10000 chômeurs à la clé, classe de population somme toutes choyée, recherchée et favorisée par nos gouvernants. Dommage qu'en tant que "profession libérale" je n'y ai pas droit, je perdrai mon outil de travail et, en tant que caution solidaire mon logement et tout mon patrimoine personnel.
2) Arrêtez de me parler du superbe travail réalisé par les syndicats, incapables de se mettre d'accord pour défendre notre profession. Les choix catastrophiques de M Gaertner vont précipiter notre profession tout simplement dans le néant. »
« Les prix des médicaments OTC ont augmenté, à qui la faute?? Les laboratoires augmentent leurs tarifs tous les six mois en baissant les conditions commerciales et la TVA est passé de 5.5 à 7 puis à 10% ce qui correspond à une augmentation moyenne de 25 à 30 centimes par boîte!!! »
« Honte à Bercy, honte aux média, honte à la FSPF ...
mais tant mieux pour les gros discounters car ce sera leur perte et le petit potard de la base (celui qui est un vrai pro de la santé) s'en sortira toujours »

  REVOIR LES DERNIERS FLASHS
puce
Flash du 22-07-2014
puce
Flash du 16-07-2014
puce
Flash du 10-07-2014
puce
Flash du 08-07-14

  VIDEOS A LA UNE


Migraine : halte à la fatalité, des solutions existent
Près de 12 millions de Français sont migraineux et 44% d’entre eux ne se soignent pas. Ils voient leurs vies personnelles et professionnelles gâchées par cette maladie. Ils ignorent le plus souvent qu’il y a des traitements qui permettent de les soulager et de les guérir dans la plupart des cas. Les explications du Dr Marc Schwob, psychiatre et migrainologue.


Humaniser les relations médecins-malades : un nouvel enjeu
Le cancer est un véritable parcours du combattant. « On nous a élevés comme des guerriers » dit le Pr Thomas TURSZ, chercheur et cancérologue, ancien Directeur de l’Institut Gustave Roussy. Aujourd’hui, la médecine s’est humanisée mais pas assez selon certains praticiens. Où en sommes-nous et que devons-nous faire ? Les réponses en images


Déréglementation des professions libérales : l’UNAPL dit «non»
Michel Chassang est le Président de l’UNPAL, l’Union Nationale des Professions Libérales qui fédère 64 syndicats de professionnels libéraux. Il dénonce le projet de loi de Bercy sur la réforme de certaines professions réglementées , et les termes méprisants employés à l’égard de ces professions désignées comme « boucs-émissaires » … La suite en images


Cancer du poumon : le combat continue
Le cancer tue plus que les maladies cardio-vasculaires. Le cancer du poumon est la 1ère cause de décès par cancer en France, loin devant le cancer colorectal et le cancer du sein. Il représente 20 % des décès par cancer. Où en sommes-nous aujourd’hui dans le diagnostic et la prise en charge ? Les réponses du Pr Thierry Le Chevalier, Chef de service de médecine à l’Institut Gustave Roussy

invisible Un site PPDL Publishing Network Mentions légales - Annonceurs - Qui sommes nous ? - Congrès médicaux - Emploi infirmier - Télémedecine - Nous contacter -
Copyright 2012 Groupe PPDL Santé EUROPE - Tous droits réservés
invisible
invisible
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Retrouvez tous les services 100% Pharmacien sur PratisPharma.com

  invisible
invisible invisible invisible invisible invisible