invisible
publicité
invisible
invisible invisible
La 1ère chaîne TV des pharmaciens
 
(mise à jour le 23/04/2013) 
 
Actu Congrès
Lyon 2013 : Congrès national des pharmaciens
 
Toute l'info
négociations rémunération
Flash info
Economie de l'officine
Nouvelle convention
Exercice professionnel
Débats
Zoom sur
Dossier Leclerc
 
Conseil
Gestion officine
Stratégies marketing
Fiscalité
santé publique
Formation diabète
Démarche qualité
Mémo comptoir
Ordonnances commentées
Le plus nutrition
Education thérapeutique
 
Découverte
Portraits de pharmaciens
Côté groupements
Technologie
Culture santé
Psycho Sexo
Congrès pharma
Services officines



CATALOGUE FIDELITE

PARRAINAGE
UNE QUESTION ?
Hotline
ou bien par e-mail :
contact@pratispharma.com

Pharmaciens adjoints : inciter à la mobilité pour éviter les déserts

Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour accéder à cette vidéo

réservée aux pharmaciens et à l'équipe officinale

Je suis inscrit, je me connecte

E-mail Mot de passe

Je m'inscris gratuitement

Inscription en moins de 1 minute - Sans engagement

J'ai besoin d'aide

N'hésitez pas, posez votre question - Réponse rapide
Le chômage des adjoints est bien réel et l’emploi à temps partiel concerne environ la moitié d’entre eux. Selon Jérôme Paresys-Barbier, Président de la section D du CNOP, il faut inciter les adjoints à la mobilité pour qu’ils exercent là où on a besoin d’eux.

Date vidéo : 21/08/2012 à 12:23:49

Nous contacter ?

 En savoir plus sur Adjoints déserts médicaux démographie

« niane81@yahoo.fr »
« ce n'est pas la loi hpst qui se met en place, c'est simplement des pharmaciens qui saturent ou d'autres qui ont le moyens qui embauchent des adjoints pour avoir une vie de famille.....comme les medecins.
pour les autres c'est le sacerdoce »
« le pharmacien reste le plus proche des malades meme des produits et leur rotation mais il faut la mobilité de leur adjoint pour signaler des chose mysterieux »
« Le chômage existe dans notre profession, contrairement à ce que dit l'ordre tout ne va pas bien, loin de là.
Sur la région Rhône Alpe, beaucoup de misère. Il serait temps d'en parler. »
« et les remplaçants pour l'été vous les trouvez où ?
impossible d'en trouver dans un département à 2 pas de l'océan et de la montagne ... »
« Cest marrant tous ces pharmaciens qui découvrent subitement l'existence des adjoints qd ils sont dans la merde... Mais à force de les avoir méprisé et empêché toute évolution plus personne n'est la pour prendre la relève... L'officine dégoute et rebute les nouvelles générations ... Salaires minables, aucunes reconnaissance,impossibilité de s'installer à son compte...les jeunes ne sont pas dupes et choisissent d'autre filières plus intéressante...il va falloir songer à prendre sa retraite sans revendre vos fonds... Ou alors à la gms... »
« Il faut arrêter de fantasmer sur les holdings. La loi murcef puis les SEL et les holdings ne sont que des chevaux de Troie que pourront mettre à profit les gros intérêts financiers. Cela durcira encore le marché pour les adjoints peu argentés. 1phcie=1SEL=1holding au maximum, sinon dans 10 ans le pharmacien ne sera plus qu'un pion...pas mieux payé qu'un assistant à 25h/semaine... »
« Les remplaçants on les "pêche" quand on appâte avec le bon coefficient, le logement et surtout les bonnes conditions. Alors il faut souvent réduire la durée des vacances.... C'est la crise pour tout le monde.
le problème des adjoints, c'est que souvent on n'a pas le sentiment d'en avoir besoin, et que surtout on n'a pas l'impression d'avoir la possibilité de les payer. Parce que c'est le temps de présence qui est important en pharmacie, pas la charge de travail proprement dite. Un phien titulaire avec une bonne organisation peut gérer pas mal de clientèle actuellement. Tant qu'on cantonne les adjoints au comptoir on ne voit pas leur utilité. Un adjoint doit faire de l'encadrement, de l'organisation et du soin pas de la vente. »
« A l'heure ou je paye ma cotisation a l'ordre (oui je sais en retard). Cet article me laisse reveur...desertification, popérisation...doctorat...ca va bien ensemble non? »
« La place d 'un adjoint est simplement celle d ' un pharmacien diplôme qui désire exprimer toutes ses compétences dans le respect mutuel et en bonne intelligence ! »
« la faute à qui à quoi?: la profession, qui n'a jamais été une profession libérale mais purement commerciale ,applique et adopte les règles du commerce et du business au milieu d'une bulle spéculative qu'est devenu l'outil de travail du professionnel c'est à dire le "fonds de commerce".Les fonds de pharmacie sont surévalués...on le sait;ou est la place du professionnel qu'il soit titulaire ou salarié ?l'acte pharmaceutique est il reconnu?Ne soyons pas dupes, nos tutelles estiment que le pharmacien n'est pas indispensable dans la chaine de santé. »
« Pour un même diplôme , un titulaire gagne 11.000 net mensuel en foutant pas grand chose ( pour certains ) quand leurs adjoints triment pour 2000 nets en ayant la précarité de pas pouvoir bosser a taux pleins ...... »
« 20.000 titulaires refusent quelconques répartition du profit a leurs 50.000 confrères et adjoints , ainsi qu'avec leurs 100.000 préparateurs

Vos adjoints sont payés comme des BTS
et vos préparateurs comme des caissières .
SOURIEZ , c'est bientôt terminé »
« Un président national de la section D qui n'a pas d'idée du taux de chômage de ceux qu'il représente , c’est normal ???? »
« est-ce qu'on pourrait connaître le salaire de ce cher président de le sectionD?Je suis sûre que s'il gagnait 2000euros net par mois,il parlerait avec plus de hargne et de ténacité!!!!!!!! »
« On va me dire que je radote mais l'IGAS (c'est pas rien borde"l de merde ) dit que les pharmaciens sont pas a plaindre avec pas loin de 11.000 net mensuel ....c'est incroyable qu'avec de tel salaires ( et on compte meme pas les bénéfices ) , on oppresse sa masse salariale »
« La difference c'est qu'avant on embauchait pas les préparateurs comme des pharmaciens , maintenant c'est le cas ......et l'Ordre pretexte que c'est pas possible de surveiller les officines ...... »
« Si tu veux gagner plein de fric ;
marge bien sur le dos de tes patients et marge bien sur ta masse salariale ; remplace l'adjoint par un préparateur compense avec des étudiants ( payé moins de 500 euros sous pretexte d'étude mais capable de remplacer un titulaire des la 5eme année LOL ) et c'est jackpot »
« Si tu veux gagner plein de fric ;
marge bien sur le dos de tes patients et marge bien sur ta masse salariale ; remplace l'adjoint par un préparateur compense avec des étudiants ( payé moins de 500 euros sous pretexte d'étude mais capable de remplacer un titulaire des la 5eme année LOL ) et c'est jackpot »
« l'HPST est la seule issue de secours , seule manière de remettre en évidence le rôle capital de notre travail pour la société »
« Avant de parler de mobilité des adjoints, il faudrait peut-être penser que les adjoints ont également une vie de famille. Moi je suis d'accord pour bouger vers une région rurale mais il faudrait aussi trouver du boulot à mon conjoint qui est ingénieur dans une région rurale... Hors des pharmacies, il y en a bien partout et notamment là où mon mari peut trouver du travail. »
« Inscrivez-vous au "PARIS-DAKAR". Ca bouge et il y a le désert. »
« des titulaires qui gagnent 2000€ ou moins, j'en connais.
alors installe toi et tu verras si tu gagnes 11 000€(qui soit y en passant te permettent surtout de rembourser ton pret)..... »
« Une honte!!! Une méprise totale des conditions de travail du pharmacien adjoint.
Ah on découvre que le chômage existe dans notre profession?????????
MDR! »
« je suis adjoint et récemment un titulaire pour m'engager a voulu tester en 2H mes capacités et un dimanche en plus honte a vous pharmaciens !!! pour certains vous qui n'avez plus faim le monde ne vous appartient pas apprenez a tendre la main a vos confrères plutôt que de les utiliser uniquement pour ouvrir votre tiroir caisse. »
« travailler à la campagne? pourquoi pas mais faut mettre le paquet...je me déplace pas pour moins de coef 800 et un logement de fonction....et encore faut que tu sois sympa...de toute façon ces pharma vont bientôt disparaitre alors...inutile de se fatiguer... »
« Moi je travaille à la campagne coef 950 (je parle le patois), je loge en relais-château et open-bar à la cave du titulaire. »
« Moi je travaille à la campagne coef 950 (je parle le patois), je loge en relais-château et open-bar à la cave du titulaire. »
« des titulaires qui gagnent 11000/mois j'en connais pas mais il y en a surement quelque uns mais c'est pas la majorité. ça fait 2 ans que je n'ai rien gagné et pas pris de vacances car je ne peux pas payer de remplaçant, alors 2000/mois pour 35h/sem pour l'instant ça me fait rêver même s'il est vrai que pour bac +6 c'est peu. le problème que tes 2000€ en coûtent 4000 à ton employeur. nous ne sommes pas les seuls à être sous-payés: les ingénieurs aussi et en + il y a + de chômage dans leur secteur que le notre. »
« le chômage des adjoints est encore plus marqué en 2013, en 2014, on fera quoi? »
« Où sont les inspecteurs en pharmacie? Combien d'officine sont ouvertes sans y trouver un pharmacien. Et pendant ce temps là ,la liste des demandeurs d'emploi d'adjoint s'allonge et aucune offre n'est proposée. Je souffre de me retrouver dans cette situation. »
« Je travaille 12h par semaine. J'ai écrit à Mr Paresys pr lui demander une réduc sur ma cotis à l'ordre (1/4 de mon salaire mensuel env). Refus ss prétexte que je fais + de 10h par semaine....La cotisation d'un titulaire est environ de 500 E....pour une rémunération 10 fs + élevée .Cherchez l'erreur. »
« demande à passer à 10 H semaine... ou demande à ton titu de participer au moins à la moitié de ta cotisation...
honte au conseil de l'ordre, honte aux titulaires qui proposent des contrats à 12h/semaine »
« Je ne souhaite pas travailler davantage, mais ça n'est pas une raison pour me faire racketter par le CNOP ! »


 Dernières vidéos publiées
• Humaniser les relations médecins-malades : un nouvel enjeu
• Déréglementation des professions libérales : l’UNAPL dit «non»
• Cancer du poumon : le combat continue
• L’enfant face au traumatisme
• Anne Lécu : médecin et religieuse
• Philippe Gaertner, Président de la FSPF, répond à nos questions d’actualité.
• Les médecines complémentaires en question
• HPV : des sociétés savantes ont créé un collectif
• Epilepsie : l’enfant, ce patient pas comme les autres
• Automédication : un marché encore en baisse en 2014
• L’actualité passé en revue avec Gilles Bonnefond, Président de l’USPO
• Relaxation et sexualité
• Epilepsie : une nouvelle cible contre les crises
• Dispositifs médicaux : bilan et perspectives
• Démographie des pharmaciens : le bilan 2013
• Cyclothymie, troubles bipolaires : les enfants et adolescents aussi.
• Apnée du sommeil : un «mouchard» pour plus d’efficacité
• Psoriasis : des patients à fleur de peau
• Médecines d’ailleurs : rencontre avec ceux qui soignent autrement.
• Michel Caillaud, Président de l’UNPF, répond à nos questions d’actualité.

invisible Un site PPDL Publishing Network Mentions légales - Annonceurs - Qui sommes nous ? - Congrès médicaux - Emploi infirmier - Télémedecine - Nous contacter -
Copyright 2012 Groupe PPDL Santé EUROPE - Tous droits réservés
invisible
invisible
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Retrouvez tous les services 100% Pharmacien sur PratisPharma.com

  invisible
invisible invisible invisible invisible invisible